Instant thé

image

Mes plates excuses pour ce retard !

Actuellement affalée dans le canapé avec mes petits roomates devant un film niais et du chocolat, je me suis dit qu’il était temps d’être productive et d’écrire.

Voila déjà trois semaines que je suis à Melbourne et tellement de choses à vous raconter !

Je commence à m’habituer et même apprécier mon nouvel appartement in BATMAN Street ! Nous sommes 5: une italienne, une allemande et deux turcs. L’ambiance est vraiment cool !

Je commence effectivement  à ‘ » apprécier  » mon chez-moi après l’avoir dedesté pour quelques raisons qui, désormais, me passent au dessus de la tête:

– J’y ai vécu ma plus grosse déception le premier soir- ou j’aurai pu dévorer la terre entière avec ma faim de poney- quand je me suis aperçue que nous n’avions … RIEN. Ni assiettes ni couteaux ni fourchettes.. ( et que le proprio pakpakquipue à gentillement répondu à ma demande en me disant  » oui, tu dois t’en acheter car si j’en achète tu vas partir avec après ». Ok très bien, c’est effectivement dans mes plans de voyager avec des ustensiles de cuisine.

– l’alarme incendie se déclenche quand on met la clim, ou quand on cuisine, ou même parfois quand on respire. Ce qui est relativement ENNUYEUX quand ça arrive en pleine nuit et qu’il faut ( comme m’ont appris mes anciennes colocs ) « prendre la perche et taper sur le boîtier au plafond « .

– le tuyaux de la douche peut tomber lorsqu’il n’est pas bien enclenché, ce qui permet de faire de la salle de bain une piscine – joie bonheur douceur bonne humeur au réveil ( surtout quand tu fais tomber ta serviette par terre juste avant ta douche)

– la wifi ne marche pas ce qui implique d’aller beaucoup trop souvent au Mac Do

-il n’y a pas de fenêtres ( juste au plafond )

– pakpakquipue se croit encore chez lui et oublie que l’on apprécie guère ses allers et venues dans l’appartement a 3h du mat.

MAIS aujourd’hui je m’aperçois qu’en terme de marchandage je deviens assez balese : j’ai réussi a obtenir 3 assiettes et 2 fourchettes sans payer ( wouhouuuuuu).  Il y a même un petit accord secret entre lui et moi pour que je ne paye pas la wifi ( Qui ne tente rien n’a rien, la preuve!)

Autrement, je continue de découvrir de supers petits endroits  a Melbourne grâce aux rencontres. Comme la semaine dernière, où je suis allée manger dans un restaurant végétarien dont le principe est de se régaler et de payer juste le montant que l’on souhaite. Ou encore ces jardins grandioses, ces petits cafés cachés qui ne payent pas de mine mais qui sont plein de vie et d’histoires…

Je dois aussi avouer que j’ai pu vivre d’autres moments un peu moins funny, typiquement quand l’on prend un peu de recul sur une situation et qu’on se dit: « mais qu’est ce que je fous là ???!  » comme ce soir où j’ai gentillement accompagné une allemande qui voulait voir les pingouins débarquer au coucher du soleil (c’est pas une blague, on était sensés les voir arriver au bout du port de st kilda). Il faisait -8000, on avait le vent en pleine face, et je me disais  » tres bien, mes pieds sont violets, je grelotte, je crois que je vais vomir tellement le froid me prends, et tout ça parce que je suis en train d’attendre  DES p***** de PINGOUINS ( qui ne sont jamais arrivés ).

Mais le plus important n’est pas ça: la semaine dernière j’ai surtout vécu mon premier road trip ! J’etais pendant 3 jours au Wilsons promontory Park a 3 h de Melbourne. Surnommé ‘The Prom’ par les gens du coin, il couvre 50 000 hectares de nature sauvage et côtière …Ns avions loué une voiture pour 8 personnes. C’était magnifique ! Ça m’a vraiment ressourcée. J’avais besoin de voir autre chose que la ville, bien qu’elle soit superbe. J’ai ressenti la bonne fatigue, celle de la randonnée. Ce n’était plus celle du décalage horaire qui faisait de moi un molusque. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti ce mélange entre l’envie de prendre mon temps et d’observer tout autour de moi, et la hâte d’arriver la haut pour découvrir ce qui allait vraiment me couper le souffle.

Et j’ai vraiment eu le souffle coupé. J’avais l’impression d’être dans un film; certains lieux étaient presque irréels, comme des décors. Je savais que même les photos ne pourraient pas montrer a quel point c’était époustouflant. Alors je me posais et je me disais  » prends une photo dans ta tête de ce moment de ta vie, et tu t’en souviendra toujours ».

Nous sommes allées au sommet d’une montagne pour y voir la plus belle vue du Prom, nous sommes baignés sur une plage appellee  » squeaky beach » -ou le sable fait squeak squeak sous nos pieds quand on marche-, nous sommes couchés avec une horde d’insectes en tout genre ( aller au delà de ses limites de confort part one), avons fait un barbecue maison et un apéro devant le sunset, avons vu nos premiers kangourous/ serpents, avons vu le désert et muscler nos cuisses en escaladant les dunes, avons appris a nous connaître et tout simplement aimé ce périple!

C’est parfois difficile ici car beaucoup de rencontres se font avec des gens qui voyagent, des gens de passage. Ca me fait de la peine de me dire que l’on tisse des liens pour se séparer quelques jours plus tard. Mais c’est aussi le jeu du voyage.

Le jeu du voyage … C’est aussi de se poser mille questions sur soi-même, de se rendre compte qu’il faut gérer de nouvelles choses, de nouvelles émotions, se demander si l’on est vraiment capable de le faire. Car oui, ce que je vis est dingue mais il y a des jours ou je suis aussi atrocement apeurée, ou je me perds dans ce « trop plein » de liberté, ou j’ai juste envie que quelqu’un que j’aime me rassure sur mes décisions  et me prenne dans ses bras !

Le fait de partir seule me renvoie en plein visage mon amour pour mes amis et ma famille. C’est étrange. Comme si le fait que je ne puisse plus vraiment l’exprimer à vos côtés fait que l’amour bouillonne en moi. Et la ça déborde. Voila pourquoi il suffit d’une photo, d’un mot, d’un message pour que les larmes arrivent, in maitrisables.

Avec ma sensibilité exacerbée je vis toujours les choses a 1200%. Cela peut être extraordinaire tout comme cela peut être épuisant parfois.  Je sais que je me pose plus de questions que d’autres, et que mes sentiments peuvent être compliqués a saisir aux yeux des autres parfois. Mais je suis comme ça et on ne me refera pas. Au moins je ressents des choses, c’est fort, et je prends conscience que ma vie a réellement du sens… J’existe !

Anyway comme on dit, revenons a nos moutons. Ce week-end je suis allée voir une famille qui recherchait quelqu’un pour faire au pair pendant un mois, dans la campagne profonde. Et en parlant de moutons, ils étaient bien la, avec les kangourous, canards, serpents, perroquets, canards et autres friends. En y allant, je n’étais pas vraiment sûre de  mon choix, mais ils me proposaient de rester un jour/ une nuit pour voir. Et ne voulant pas regretter quoi que ce soit, je me suis dis let’s go!

Je me suis donc vue arriver dans une famille pleine d’amour, avec une mère baba cool, un père irlandais avec un accent dingue et 3 enfants adorables mais aussi légèrement hyperactifs. La mère était éducatrice spécialisée ( tiens donc ) et travaillait dans une zone assez dangereuse. Elle souhaitait donc trouver quelqu’un qui pourrait protéger des enfants et s’occuper d’eux a temps plein. Face a tout ça j’ai légèrement perdu pied. Je pense qu’au fond je savais que je ne pourrai pas assumer toutes ses responsabilités. Puis inutile de préciser qu’un enfant français qui te raconte une histoire c’est parfois peu compréhensible, mais alors un australien… Pendez moi par les pouces ! Bref. J’ai quand même voulu prendre ce qui était bon a prendre pendant cette journée et cette soirée : du fun, de l’insolite . A 19.00, la mère a sorti de quoi faire des teq paf ( sa fille de 9 ans avec nous, avec un shot de sprite a la place), a 20.00, j’étais dans une autre planète, on s’est mis du vernis et on s’est racontées nos vies, elle m’a montré des sacs dans lesquels elle avait gardé ses dreadlocks en m’expliquant tout ce que chacune d’entre elle pouvait signifier a ses yeux, puis on a regarder intouchables  affalées sur le canapé. Le lendemain j’ai loupé mon train et attendu une heure dans une gare perdue du bout du monde. Mais j’avais passé de bons moments dans une famille ouverte desprit et débordante d’affection, alors je men fichait. La mère m’a finalement expliqué qu’elle avait ressenti que je ne me sentais pas prête pour tout ça et me souhaitais bon courage pour mon voyage.

La quête du job continue donc, mais j’ai peut être quelque chose sous la dent… Je vous en dirait plus. Je préfère pas faire de plans sur la comète ici, tout change d’une minute à l’autre parfois.

Je commence également a planifier mon prochain trip le long de la great océan road. Une longue route que l’on doit absolument faire en Australie, la ou le vent et la mer ont créé a eux seuls des choses grandioses. Je pense aussi à  » l’apres Melbourne »- mon trip tout le long de la côte est

Voila… L’aventure continue !!!

Comme tjs je vous laisse avec quelques photos. Vous y verrez le port de saint kilda( avant l’épisode pingouins) le street art des rues de Melbourne et les souvenirs du promontory park…!

Miss you all.

Candyce

Publicités

21 réflexions sur “Instant thé

  1. Je lisais ton article a Joël, fière et à voix haute, en mettant le ton… Et tout d’un coup, zzzgloups, gorge serrée et larmichettes arrivèrent. Sensibilité de Pinguoin Bonjour! J’ai pas pu continuer!
    Tu es la seule pouvant savoir a quel point je capte tes mots ma ptite sœurette.
    Je suis contente de savoir que tu t’adapte et que ce voyage commence a te faire relativiser sur certaines choses! Tu seras prête à venir barouder avec moi pour un prochain voyage?! A moins que je te rejoigne hehehe 😉
    Au fait! ça fait que 2 semaines que tu es partie…et pas 3! Et oui pour nous c’est long!!!
    A très vite et fingers crossed pour your interview my dear!
    Des bisous petite sœur d’amour.

  2. Candoudouuu!
    Quelles péripéties dis moi… Je savais que tu serais une aventurière, mais là tu m’épates!!
    Heureuse de savoir que tu vis ton voyage à 1200%, et que tu en apprends beaucoup, surtout sur toi même pour ces débuts!
    En attendant le prochain chapitre (belle plume tu as jeune padawan), on t’embrasse fort Chris et moi 🙂
    ENJOY

  3. Ouaaaah Candou, j’adore ! Tu me fais rêver, me questionner, voyager. Ce que tu vis c’est purement génial.
    Te lire est un réel bonheur car ça me rappelle toi et tes anecdotes à la pause Clope à Buc. Nostalgie quand tu nous tiens ahah !
    Je t’envoie pleins de bisous ♥ prends soin de toi

    • Haha merci Marionnette de suivre mes aventures !!! Tout ce que je vis ne me fais pas oublier buc bien au contraire 🙂 je t’embrasse et prends soin de toi aussi !

  4. Ho ma.kankan.j adore te lire tu me.fais.voyager..,et aussi rire comme un abrutis devant mon telephone avec tes pingouins et la baba cool lol.
    Hate de lire la suite de tes aventures bisous

  5. Mon frere et moi sommes Effarés devant tant d’aisance a nous faire voyager a travers tes mots !
    Ce bout de ta vie , si bien raconté , nous transporte egalement , que l’on soit de Paris de lille ou d’ailleurs , tu la partage, non seulement tes peurs, tes angoisses mais aussi ton bonheur et tes rencontres; alors oui tu voyages seule ,mais n’oublie pas qu’a travers ce que tu racontes , on voyage tous avec toi !!
    C’est vraiment top ce que tu fais candou , et n’arrete pas d’ecrire , tu nous fais rever !

    ps: n’oublie pas de tater quelques vagues , ca serrait bete d’oublier en etant au pays du surf ..
    Bizzzz

    • Melbourne n’est pas la ville du surf, mais vous vous doutez bien que cela fera partie du trip ! Ca commence d’ailleurs à me démanger ! Merci beaucoup pour votre petit mot. Énormes bisous à tous les deux

  6. Mais tout est tellement beau!!! Tes photos sont superbes comme toujours!! L’épisode tek paf avec enfant de 8ans me fais extrémement marrer!!
    love

  7. Ma doudouuuuu !

    Je suis actuellement en amphi de procédure pénale, youpi top trop cool, et tu m’as tellement fait rire ! Je t’imagine juste tellement en lisant tes péripéties, c’est génial ! Je suis bien contente que tu t’adaptes si bien (mais je ne me faisais pas de soucis pour ça) et que tu profites a fond !

    Te lire m’envoie vraiment des bouffées de joie et de soleil grâce a tes photos et te petits mots bien a toi !

    Enfin bref, merci pour toutes ces petites nouvelles, ça fait du bien 🙂

    Pleins de bisous d’amour ❤

    • Je suis heureuse de te faire voyager même en amphi mon doudou … Je continuerai a t’envoyer des « bouffées de joie et de soleil  » autant que possible ! Merci pour ton mot et il faut qu’on se skype bientôt depuis hier j’ai la WIFIIIIIII! BISOUS DAMOUR

  8. Ma petite Candou! Tes textes sont toujours aussi agréables à lire. Tu nous transportes dans tes valises et je me sens avec toi dans le viaje! (malgré ma présence en cours de Business Strategy and Company Observation et, comme tu peux l’imaginer, je suis le cours avec énormément d’attention).
    J’espère que le pakpakquipueetquivendmêmepasderoses ne se balade pas en calbute avec des tongues (je l’imagine très bien se balader comme ça dans l’appart). Pour l’appart, imagines toi en Bob le Bricoleur (du style Candyce la reine de la visse) et tout ira bien mieux.
    Vis ça à fond, prends plein de photo et des vidéos (c’est top d’en avoir, je m’en veux à chaque fois de ne pas en prendre assez).
    En tout cas continue tes petits articles, je les suis avec excitation (il y a très certainement un autre mot à employer là, mais je ne l’ai point, navré.)

    Just enjoy it.

    Kiss and love

    • Haha c’est génial je lis ton commentaire avec un bol de céréales devant bob le bricoleur justement( bob the builder baby). Merci pour tes encouragements et tes petits mots toujours aussi mignons mon Théo. Et le pakpak reste habillé t’inquiète!!! Courage pur les cours. Love

  9. Belle Candice!
    J’adore te lire, c’est un vrai plaisir. Je souris à chaque sensation, sentiment que tu évoque sur ton expérience de l’étranger, ça me rappelle des choses et en même temps, comme tu le dis si bien, ça n’appartient qu’à toi.
    Milles baisers et bonnes découvertes

  10. J’ai lu ton ‘blog’, bon courage chérie et amuse toi bien dans cet univers incroyable ♥
    Ps; ramène moi un Koala je t’en supplie!!

  11. Quel bonheur de te lire! Entre Skype et le blog, c’est comme si tu ne m’avais jamais quittée :p
    Continue de nous faire voyager à travers tes mots, comme dit constance c’est une vraie bouffée de joie et de soleil que l’on ressent à chaque lecture .. Et ne commet pas un meurtre sur la petite italienne ça serait con de gâcher le voyage à cause de ça mdr.

    LOVE U BICHETTE ❤

  12. Whaou ! Je suis impressionnée par ce coup de plume…
    Tu me fais voyager et me donne envie de voyager!
    En te lisant, je te reconnais et j’ai bien l’impression que c’est exactement le voyage dont tu parlais.
    Je pense beaucoup a toi. Et je suis heureuse de voir que tu es a 100%!
    Je t’embrasse très fort !!! 💕
    Je t’aime ma petite Candou

  13. Coucou mon ptit chou,
    Tu peux me donner une adresse mail où je peux t’écrire à moins que tu consultes uniquement FB & ton blog?

    Hâte de voir ta face sur skype!
    Bisous ❤

    • J’ai facebook illimité avec mon forfait ma maellou donc étant donné que j’aurai pas tjs la wifi c’est le meilleur moyen de m’ecrire 🙂
      Énormes bisous love

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s